LE DEFI DE LA CONFIANCE ET DE LA NOUVEAUTE

l'Eclipse lunaire du 4 avril 2015

 

Après le dernier carré Uranus-Pluton du 17 mars, suivi par l’entrée dans le printemps avec l’éclipse solaire totale du 20 mars, la météo astrale est encore en pleine effervescence avec l’éclipse de Lune qui aura lieu le 4 avril 2015, jour du Samedi Saint de la semaine pascale.

Samedi, jour de Saturne, invite à la profondeur, au recul, aux bilans afin de saisir notre responsabilité pour faire un passage radical vers la nouveauté ; Pâques signifiant « passage ». 

 A partir de maintenant et jusqu’à une semaine après, soit du 28 mars au 11 avril, il est important de cultiver la paix, garder du recul pour ne pas « voir rouge » trop facilement ! Cela est d’autant plus fort que nous sommes dans le signe du Bélier accentuant l’importance de bien canaliser une très puissante énergie.

 Ce thème montre clairement le choix conscient à faire. La manière dont nous vivrons cette éclipse sera fonction de notre capacité à rester bien vigilants, fidèles à nos buts et à nos valeurs, et ce notamment depuis le 17 mars (dernier carré Uranus-Pluton).

Si nous restons bien concentrés et que nous profitons de cette période pour faire des bilans, approfondir nos idées et projets, cette période permettra de franchir réellement un seuil facilitant l’expansion de nos projets et l’espérance (Jupiter en Lion trigone à la conjonction Mercure-Soleil-Uranus en Bélier).

Dans le cas contraire, le laisser aller nous amènera à ne pas maîtriser cette puissante énergie qui deviendra alors explosive et destructrice générant conflit et destruction (T Carré cardinal sur Pluton en Capricorne = colère, agressivité).

En effet, le thème de l’éclipse montre un climat relationnel très tendu. Durant cette période nous serons testés par rapport à notre communication authentique, à notre positionnement dans nos relations (T-carré sur Pluton avec  l’opposition Soleil-Mercure-Uranus - Lune dans l’axe relationnel Bélier/Balance sur l’axe des Nœuds Lunaires).

 Cette période nous invite à être particulièrement attentifs à nos réactions impulsives et émotionnelles risquant de créer des conflits relationnels, à la tendance à juger et à critiquer les autres, au fait de rester dans le contrôle et buté sur des certitudes en refusant l’ouverture et la remise en question.

Pour éviter que ce feu printanier ne tourne en colère et destruction, il est nécessaire de prendre du recul et de nous maîtriser en concentrant nos pensées sur des sujets élevants. Cela nous aidera à tirer de vraies leçons permettant de lâcher le passé et donnant une base solide pour le futur. Nous pourrons alors bénéficier d’une vision renouvelée de nos buts et objectifs.

Le choix de maintenir ces efforts durant la période d’influence de l’éclipse amènera plus de détachement, de souplesse et un regard bienveillant sur autrui. Un climat de confiance et de respect sera alors favorisé, nous donnant la possibilité de vivre de profonds basculements relationnels (Vénus en Taureau trigone à Pluton ; Mars Taureau sextil Neptune, Lune en Balance au Nœud Nord). Cette période de Pâques est propice à l’inspiration créatrice et est particulièrement génératrice d’espérance pour le futur (pyramide en feu).

 Le jour de l’éclipse est un jour 7 en numérologie, confirmant l’importance de vivre ce moment dans la paix, le calme, pour se préparer à vivre le dimanche de Pâques dans une véritable ouverture et renouveau…

Voici en conclusion l’interprétation du symbole sabian de Vénus, située à 21°36 du Taureau, dominante car maîtrisant neuf des dix planètes de ce thème : « Une colombe blanche vole au-dessus d’un lac agité ». Malgré de fortes turbulences relationnelles et émotionnelles, il est possible de rester en paix grâce au détachement et à la prise de hauteur. Les pulsions déstabilisantes peuvent être dominées ce qui mène à la maîtrise sereine porteuse de Joie.

 

SylviAnne Attard et Véronique Agranier – Astrologues

 

 

L'Eclipse du 20 mars 2015 :le défi d'entrer dans le futur !

 

Trois jours après le septième et dernier carré exact Uranus-Pluton, et quelques heures avant l’équinoxe annonçant le printemps, se produira une éclipse totale visible entre l’Islande et l’Ecosse, sur les îles Féroé et le Spitzberg.

En France, elle le sera à environ 80% dans le nord de la France et à environ 60% plus au sud, entre environ 9h11 et 11h43 (Paris : maximum à 10h29, Brest : max à 10h21 et Nice max à 10h26).

Cette éclipse solaire comporte plusieurs éléments marquants : ce sera la première éclipse totale visible en France depuis celle d’août 1999. La prochaine fois n’aura lieu qu’en 2081 ! Quand la Lune obscurcira le disque solaire, elle se trouvera à son périgée, soit à sa distance la plus proche de la Terre, ce qui rendra cette éclipse d’autant plus puissante, et augmentera le phénomène d’enténèbrement.

 A ce moment-là, nous risquons d’être d’autant plus coupés du Soleil et de ce qu’il représente : la conscience de notre vraie nature de bien.

Il nous faudra d’autant plus faire preuve de vigilance afin de maintenir notre cap face à des situations où nous serons forcément testés par des actes impulsifs et/ou inconscients allant à l’encontre de l’être de bien que nous sommes, et par conséquent pouvant se révéler destructeurs.  

Pendant la période d’influence de l’éclipse, soit environ du 13 au 27 mars, il est essentiel de cultiver et de déployer le feu de notre esprit, notre feu d’amour pour un but élevé, pour notre prochain, et faire preuve de courage et de combativité afin de relever les défis qui se présentent à nous.

 En effet, avec le septième carré Uranus-Pluton nous sommes tous face à des choix essentiels à faire, découlant des leçons tirées au cours du cycle qui a débuté en juin 2012. Cela nous demande d’accepter de voir en face là où nous en sommes, pour impulser un changement fondateur d’un futur plus en accord avec notre vraie nature.  

En définissant clairement ce que nous voulons, cela nous met face à la réalité de là où nous en sommes, et nous confronte à des limites et étapes à franchir pour atteindre nos buts. Mais cela nous rend vivants, alertes et joyeux car nous nous lançons dans une aventure qui nous permet de progresser dans ce que nous aimons. Nous ne sommes plus obsédés par le but, mais heureux de parcourir le chemin pour l’atteindre car les changements à mettre en place nous permettent de nous révéler. Cela renforce notre confiance, notre joie et notre envie d’aller plus loin. De surcroît, en exprimant le meilleur de nous-même, on se découvre et on découvre les autres sous un autre jour… (Jupiter en Lion - planète de feu en signe de feu - anse du modèle « sceau » et dominante du thème, Jupiter trigone de feu à Uranus en Bélier).

 L’éclipse qui se fait dans le signe des Poissons montre la tentation de fuir la réalité, de ne pas vouloir se confronter aux limites que nous avons à dépasser pour devenir vraiment nous-même (Saturne carré à Mercure Neptune = refus de tirer des leçons, rester dans le flou). Nous risquons de fuir la réalité par toutes sortes de  moyens : internet, jeux vidéo, télécommunications, etc.. On reste alors en relation avec une machine, caché derrière notre écran, loin des autres, dans notre bulle virtuelle qui n’est finalement que du rêve nous faisant oublier ce qu’il faudrait changer dans notre vie. On fuit la confrontation avec les autres et des remises en question qu’elles suscitent forcément.

 La conjonction Soleil-Lune qui se fait au dernier degré des Poissons met l’accent sur la fin d’un cycle avec un cap à passer. Cette période est donc particulièrement charnière pour s’engager dans ses choix et les tenir, ce qui nous permet d’entrer dans une autre réalité.

Le futur devient possible à condition de se donner des défis pour canaliser cette puissante en nouveauté et en créativité (Mars-Uranus carré à Pluton) ! Les sept carrés qui se sont étalonnés sur un peu plus de deux ans nous ont offert un tremplin qui nous permet de passer radicalement à autre chose.

 Ce n’est pas le moment de mettre des paravents pour fuir nos responsabilités (Saturne carré à Mercure-Neptune). Au contraire cette période nous invite à dépasser la peur de la solitude, à oser nous démarquer, à nous questionner pour chercher la vérité par nous-même sans nous satisfaire de la médiocrité proposée par les média (Yod sur Jupiter en Lion ; Mercure et Chiron opposés à la Lune Noire en Vierge), même si tout nous pousse à ne pas nous prendre la tête.  En effet tout questionnement sincère trouvera des réponses et solutions créatrices (Jupiter trigone à Uranus).

 En privilégiant les vraies rencontres en face à face, motivées par un intérêt sincère et une réelle écoute de l’autre (Vénus en Taureau sextil à Neptune ; Nœud Nord en Balance), nous pouvons alors entrer dans une dimension relationnelle plus profonde. Ceci favorisera l’entraide, la collaboration et la coopération offrant des perspectives réjouissantes pour notre futur individuel et collectif.

 

 Par Sylvianne Attard et Véronique Agranier

 

 

LE SEPTIEME ET DERNIER CARRE URANUS PLUTON DU 17 MARS 2015

                    

Le 17 mars prochain aura lieu le septième carré Uranus-Pluton qui est le dernier d’une série qui a débuté en juin 2012. Pour chacun d’entre nous, il représente un tremplin essentiel pour s’ouvrir au vrai futur auquel nous aspirons.

Cependant, ce saisissement n’est possible que si nous avons commencé à enclencher des changements réels afin que la nouveauté à laquelle nous aspirons puisse se manifester (Uranus en Bélier : la nouveauté, le futur, qui peut se manifester : Pluton en Capricorne seulement en ayant relevé des défis : carré cardinal reliant ces deux planètes).

Imaginer que ce sera mieux et qu’on sera enfin plus tranquilles après la fin de cette série de sept carrés serait une erreur. Il est très important pour chacun de saisir cette opportunité transformatrice extrêmement puissante pour passer un cap dans nos vies afin de les mettre davantage en accord avec les vœux de notre cœur.

Si nous n’impulsons pas quelque chose dans ce sens au cours de cette période aigüe de perte de repères qui nous déstabilise et nous rend plus vulnérables, ce sera beaucoup plus difficile après …

En effet, nous vivons dans une société qui s’oppose de plus en plus à une révélation pleine et entière de l’être humain. Pour y parvenir, cela demande forcément de se déconditionner pour créer un autre mode de vie et de fonctionnement. On  trouve de nombreux exemples de gens qui ont fait d’autres choix de vie et qui en témoignent, notamment dans le mouvement des créatifs culturels.

 

Ces sept carrés ont beaucoup insisté sur la nécessité de vivre un changement profond dans notre mode de vie relationnel. Ils nous ont mis face à la nécessité de lâcher des comportements trop superficiels et égoïstes, poussant, notamment, à voir l’autre comme un objet de désir servant à combler notre vide intérieur, pour développer des relations plus profondes basées sur une volonté de vrai partage où chacun grandit en cherchant à donner le meilleur de soi. Ceci s’est trouvé confirmé par la très puissante boucle de Vénus de juin 2012, qui s’est produite peu de temps après le premier carré de juin 2012, nous invitant à élever notre vécu relationnel pour participer ensemble à la création d’un beau futur.

 

Il faut aussi savoir que le carré Uranus-Pluton du 17 mars prochain sera suivi par une éclipse solaire et une éclipse lunaire totale (lune de sang). Ceci renforce l’importance de faire un vrai choix avant cette période qui viendra nous tester sur notre détermination à le tenir. Ces éclipses feront l’objet d’un prochain article.

 

Voici quelques clés pour se préparer à ce dernier carré :

Ce dernier carré Uranus-Pluton représente un seuil à passer pour entrer dans une nouvelle dimension de nous-mêmes plus vraie, libre et créatrice (éventail sur Jupiter en Lion). Il nous demande de tirer des leçons de ce que nous avons vécu depuis juin 2012 afin de s’appuyer sur cette sagesse pratique pour aller de l’avant (Lune en Verseau = ouverture au futur d’une manière équilibrée sextil à Saturne = grâce à un bilan évolutif de cette période ).

Nous avons le choix de devenir créateur de notre vie, mais cela nous demande un effort de pensée pour nous décoller du prêt à penser des media ou de notre entourage proche, de nous questionner par nous-mêmes et partir en quête de vérité, de vraie sagesse et de valeurs éthiques. C’est ce qui nous permettra de saisir ce qui nous tient à cœur pour y être fidèle (Modèle éventail en Lion = sagesse et moralité donnant le courage de rester soi-même en étant fidèle à son coeur). Cela nécessite de s’appuyer sur soi en puisant dans nos propres ressources intérieures pour dépasser nos peurs et blessures émotionnelles afin d’oser être différent et rester nous-mêmes (Soleil inaspecté en Poissons = saisissement de soi par le détachement, le dynamisme de la pensée).

Ce dernier carré invite à voir en face les comportements négatifs dans le domaine relationnel : fuite,  rêve, rapport de force, manipulation affective…par peur de la solitude et des responsabilités, pouvant avoir des conséquences destructrices  (Vénus conjointe à la conjonction Mars-Uranus Nœud Sud en Bélier carrée Pluton = comportements pouvant tourner au règlement de compte et devenir destructeurs et Saturne carré Mercure-Neptune = irresponsabilité). En positif, si nous acceptons cette remise en question profonde, cette période est particulièrement propice à la libération d’un passé douloureux pour opérer une véritable guérison du cœur (Soleil en Poissons et Neptune conjoint à Chiron). Cela nous permettra de  repartir sur des bases profondément renouvelées au niveau des relations et de la créativité (Lune Verseau sextile Uranus en FC = se donner de nouvelles bases pour s’ouvrir au futur).

 

Nous sommes dans une période charnière demandant une grande vigilance. En effet, refuser de faire les efforts pour relever ces défis nous conduirait à la passivité encouragée par la société. Ceci entraînerait faiblesse et soumission à des valeurs qui ne sont pas les nôtres nous poussant à renier nos aspirations profondes. (Lune Noire en Vierge et conjonction Mercure-Neptune carrée à Saturne = passivité ou rigidité de la pensée). Cela aurait pour conséquence directe, une perte de conscience de nous-mêmes (Soleil inaspecté en Poissons = on n’existe plus, on se noie) nous immergeant d’autant plus dans un mode de vie et de comportement destructeur ou autodestructeur, dangereux pour notre futur, individuel et collectif. Nous avons pu en voir des effets avec les attentats de janvier (conjonction Uranus-Mars carrée à Pluton = reniement de soi conduisant à des actes porteurs de violence et de destruction).

 

Ainsi, en tirant des leçons sincères et profondes sur notre vécu depuis juin 2012, nous avons la possibilité de mieux définir la vie que nous voulons mener et  les nouvelles valeurs que nous souhaitons développer pour un futur plus en harmonie avec notre coeur. Dans cet état d’esprit de remise en question dynamique et créatrice, nous pouvons libérer, dans cette période présente, de nouvelles forces qui peuvent aimanter de nouvelles opportunités d’expansion dans notre créativité, ou nous propulser dans un rôle de rassembleur dans notre sphère sociale, ou tout simplement rencontrer et œuvrer avec d’autres êtres partageant les mêmes valeurs humaines spirituelles génératrices d’espérance… (Jupiter manche d’éventail = rassemblement autour de nouvelles valeurs et Nœud Nord en Balance = vraie harmonie dans le domaine relationnel fruit d’un dépassement de soi).

 

 

Les Attentats parisiens de janvier 2015 et le défi de la France

 Suite aux attentats terroristes meurtriers les 7 et 9 janvier à Paris, nous avons cherché à comprendre le sens de ces événements choquants qui ont touché la France et de vous en livrer nos compréhensions à la lumière de l’astrologie.

 Le 27 juillet dernier la France a vécu son retour des Nœuds Lunaires. Cet évènement céleste de première importance représentait un appel pour manifester son but spirituel. En Balance maison VII ainsi que l’amas planétaire au même endroit, il montre combien il est essentiel pour les français de cultiver des valeurs humaines et éthiques, de développer la collaboration et l’harmonie dans les relations.

Le 15 décembre dernier, le monde entier a vécu le sixième carré Uranus-Pluton, aspect détonnant, demandant une profonde transformation de nos structures, de nos habitudes (Pluton en Capricorne) pour qu’une réelle ouverture à un beau futur puisse avoir lieu (Uranus en Bélier). Or Uranus se trouve très proche de l’Asc (ascendant = identité) de la France et Pluton en Milieu de ciel (secteur du rôle et de la responsabilité spirituelle et/ou sociale). Ce carré vient donc stimuler une profonde remise en question : la France joue-t-elle le rôle qui devrait être le sien dans le monde ? S’identifie-t-elle au rayonnement des valeurs morales du cœur ou à celles d’un pays guerrier prêt à utiliser la force pour arriver à ses fins comme dans le passé ? (Lune Noire Bélier au Nœud Sud = passé guerrier et Mars carré Pluton).

Si elle ne choisit pas d’aller vers son but de vie, elle reste alors forcément dans son passé karmique (individualisme et agressivité) et s’éloigne de sa vraie mission. Or comme son thème montre une puissante énergie (AS Bélier, Mars Carré Pluton, stellium en Balance), en restant dans le passé elle renforce son karma négatif, ce qui devient destructeur. Elle peut alors attirer en boomerang des événements qui lui renvoient son refus d’évoluer et la mettent en garde : elle tue sa vraie identité. .

 Si nous voulons que la France joue son rôle dans le monde pour contribuer à créer un futur meilleur,  c’est à chacun d’entre nous de se questionner, sans se juger mais avec honnêteté, pour comprendre le sens de cet événement afin de changer certaines de nos attitudes. Au moment des attentats, le Nœud Nord du ciel était sur le Mercure du thème de la France nous incitant à nous questionner sur le pourquoi de ces évènements. C’est une des grandes forces des français de trouver des solutions créatrices et novatrices (Soleil-Mercure sextil à Uranus) à condition d’accepter de faire face aux problèmes en se décollant de l’émotionnel (Soleil-Mercure carrés à la Lune et opposés à la Lune Noire).

 Or dans le thème de la France, on voit justement que l’origine du problème est l’attachement aux valeurs traditionnelles et passéistes, au protectionnisme par insécurité. En refusant de se confronter à nos peurs nous restons dans notre zone de confort, ce qui étouffe nos élans créateurs et nos initiatives. Cela nous coupe de notre cœur et nous rend lâche. En restant dans nos habitudes, dans le monde du connu nous de donnons pas le meilleur de nous-mêmes (Lune carrée aux Nœuds et à la Lune Noire = peurs, insécurité ; modèle bol = grande richesse qui reste engloutie sous les émotions). On peut se poser les questions suivantes : à quoi j’aspire profondément et que je n’ose pas me donner les moyens de faire par peur ? A quelle nouveauté je veux m’ouvrir mais que j’oublie en restant dans mes habitudes ?

 Pour aller vers la nouveauté, il est nécessaire de régénérer l’image de la femme et des valeurs féminines. Entre les terroristes qui veulent des femmes voilées et les humoristes qui dessinent des femmes exagérément dénudées, n’y aurait-il pas un juste milieu ? (Lune-Jupiter conjoints à la Lune Noire opposés à Vénus en Verseau en XI). Les femmes ont besoin de renouveler leur identité, leur image notamment en redéfinissant les valeurs vraies et profondes qui leur sont propres, au-delà du traditionalisme ou de l’imitation de l’homme (Lune trigone Uranus en feu = image de la femme renouvelée qui retrouve son rôle d’inspiratrice).

 La France a été le pays de l’Amour Courtois où la femme jouait un rôle essentiel en harmonie avec l’homme. C’est un héritage magnifique qui porte en lui un potentiel de renouvellement des relations actuelles. Peut-être pourrions-nous nous en inspirer, d’autant que le Nœud Nord du ciel transitera bientôt la Vénus du thème de la France.

 Pour aller vers son but, la France doit orienter son énergie vers tout ce qui est relié à l’amour, à la vraie beauté, aux valeurs du cœur, au respect de la différence de chacun…

 La devise de la France est Liberté, Egalité, Fraternité. Il est essentiel de s’en souvenir. Ce sont ces valeurs qui peuvent réveiller notre courage pour dépasser nos peurs et nous donner la force de nous démarquer. En osant devenir nous-même et en offrant nos richesses au travers d’une créativité renouvelée, nous contribuons, chacun et ensemble, à créer un meilleur futur, par amour en toute liberté.

 

Par Sylvianne  Attard et Véronique Agranier - Astrologues

 

 

Le Transit de Saturne en Sagittaire

 

Le 21 décembre 2014, nous vivons le solstice d’hiver et l’entrée du Soleil dans le signe du Capricorne. C’est le moment de l’année où les nuits sont les plus longues. Ceci nous invite à nous mettre en harmonie avec la nature en nous intériorisant, en nous détachant profondément du monde extérieur pour aller dans notre cœur sacré et accueillir à Noël, la lumière qui va naître, porteuse d’un germe d’amour qui prendra une couleur spécifique pour chacun de nous. Nous aurons ensuite tout l’hiver pour le préciser et le faire émerger au printemps.

Cette période de Noël est d’autant plus importante que nous sommes dans l’atmosphère particulièrement transformatrice et radicale du sixième carré Uranus-Pluton mais également du changement de signe pour Saturne. En effet il quitte le signe du Scorpion et arrive en Sagittaire le 23 décembre. Il y restera jusqu’au 20 décembre 2017.

Que représente Saturne ? Il est relié à la responsabilité, au besoin d’approfondir et de tirer des leçons, de se structurer intérieurement pour s’appuyer sur soi-même.

Lorsqu’il transite un signe, il représente pour l’humanité dans sa globalité la leçon majeure à intégrer pour être en accord avec sa destinée, ce qui forcément rejaillira sur le plan collectif.

En Scorpion, il a soutenu le défi de transformation que nous propose le carré Uranus-Pluton qui agit d’une manière intensive jusqu’en Mars 2015. Saturne a contribué à ce que chacun vive une remise en question, une perte de repères pour chercher ce qui est essentiel.

En ce qui concerne le Sagittaire, il est représenté par un centaure visant une étoile avec son arc et sa flèche. Il symbolise le fait de se donner des buts élevés, voire spirituels, l’étoile dans le ciel représentant le monde céleste (ou spirituel). Ce signe demande d’apprendre à se maîtriser, c’est-à-dire résister aux ruades de l’aspect cheval, la part instinctive en soi, pour se concentrer et atteindre les objectifs que l’on s’est donnés.

Saturne en Sagittaire nous demande de trouver quels sont nos buts essentiels, afin de choisir ceux qui nous correspondent vraiment. Pour cela il est important de faire le tri entre nos vrais buts et nos faux buts influencés par nos conditionnements : éducation, société…, par nos croyances : « ce n’est pas possible »… qui génèrent aussi des dogmes, des « il faut que ». Tout cet amalgame d’éléments venant de l’extérieur contribue à nous maintenir dans des conventions qui nous empêchent de trouver notre vraie voie.

Saturne est une planète qui est bien connue pour ses anneaux symbolisant le fait de savoir se délimiter en définissant ce qui est bien ou pas pour nous. Il nous incite à maîtriser nos désirs. En effet, le Sagittaire est « gourmand », toujours prompt à se nourrir exagérément de l’extérieur. Si sa curiosité et son ouverture d’esprit sont des qualités, vécues de manière excessive elles se transforment en faiblesses. A vouloir goûter à tout ce qui se présente, nous perdons notre concentration et dilapidons notre énergie, ce qui nous fait rater notre but, tel un archer qui n’envoie pas sa flèche au bon endroit. Or Saturne étant justement la planète de la concentration et de la discipline, il va nous inciter à progresser dans ce sens.

Cela nous demande de réveiller notre propre sagesse en approfondissant les connaissances élevées qui nous passionnent.  Les aborder avec la chaleur du cœur, et pas uniquement avec la tête, permet de les faire mûrir en soi (principe saturnien), la voie royale étant la méditation. Ce processus nous conduit à la perception de la vérité par nous-même. Nous pouvons alors nous extraire des croyances limitatives qui nous soumettent à des dogmes ou à des autorités extérieures. 

Saturne en Sagittaire nous encourage à créer notre propre éthique de vie qui saura éclairer une ligne de conduite, libre et respectueuse d’autrui. C’est dans cette liberté que nous pourrons mettre notre vie en accord avec nos vrais buts et mettre en pratique notre sagesse intérieure.

En répondant à l’appel que nous lance ce transit, nous pourrons alors jouer un rôle dans notre sphère sociale autour de projets éthiques, porteurs de nouvelles impulsions qui contribueront à apporter des germes du futur dans une société qui en a bien besoin.

 

 

LE SIXIEME CARRE URANUS PLUTON

 

Le 15 décembre 2014, nous allons vivre le sixième carré exact de Pluton en Capricorne avec Uranus en Bélier. Il s’inscrit dans une série de sept qui a commencé le 24 juin 2012 et se terminera avec le septième le 17 mars 2015.  

 

Ce sixième carré, l’avant dernier de toute la série, se produit durant le signe du Sagittaire, ce qui amplifie l’importance de cette période de l’Avent.

L’Avent recouvre les quatre semaines durant lesquelles le Soleil transite le signe du Sagittaire et nous invite à une purification dans le but de nous préparer pour vivre Noël au mieux. Noël, dans son sens spirituel, en dehors de tout dogme ou religion, est la fête sacrée de la saison de l’hiver (**) particulièrement propice pour ouvrir notre cœur à l’amour et retrouver un lien plus profond et conscient avec le monde spirituel. 

 

Le Sagittaire est représenté symboliquement par un centaure : être mi-homme, mi animal (cheval), qui vise une étoile avec son arc et sa flèche.

A l’image du centaure, le carré Uranus-Pluton nous invite à rester concentré sur des objectifs élevés pour maîtriser la part animale (instinctive et inconsciente) de notre être qui nous pousse à courir dans tous les sens après toutes sortes de désirs, alors que cette période nous invite au contraire à l’intériorité, l’écoute, le sacré. Ceci est amplifié par le fait que nous terminons une année collective 7 en numérologie qui est reliée à la volonté d’évoluer, la maitrise de soi, la quête de sagesse ainsi que l’expansion des valeurs féminines telles que l’accueil, la protection et l’amour. 

 

Le thème du sixième carré nous montre l’axe essentiel de la purification à accomplir et du combat à mener. Nous y voyons une forte aspiration à la vérité  nous donnant envie d’élever notre pensée pour l’emplir de sagesse et à nous tourner résolument vers le futur en nous ouvrant à de nouveaux horizons.

Cela réveille notre enthousiasme et la volonté de nous épanouir en vivant en accord avec nos valeurs profondes (Soleil-Mercure trigone à Jupiter = quête de Sagesse et de Vérité, épanouissement). C’est en nous organisant et en établissant nos priorités pour atteindre les buts en accord avec nos idéaux que nous ressentirons notre valeur et plus de confiance en soi et en la vie.

Cependant ces choix nécessitent inévitablement certains détachements et changements à opérer dans notre mode de vie (Jupiter carré à Saturne en Scorpion : défi d’agir selon ses aspirations en acceptant le changement).

Si nous cherchons trop à être aimé et reconnu par le monde extérieur, nous resterons dans le conformisme, la soumission à des conventions ou dogmes (Lune Noire en Lion).

C’est en restant fidèle à notre coeur que nous trouverons le courage de sortir des conditionnements qui nous étouffent et nous empêchent d’être nous-même.

L’un des grands challenges de cette période est de vivre un Noël en accord à nos aspirations profondes, en écoutant notre cœur (Vénus sextil à Neptune) et non celui que nous dicte la société et les conventions.

Cela se retrouve dans le T carré cardinal (nous pouvons augmenter l’orbe de l’opposition Lune-Uranus du fait qu’elle se fait avec un luminaire dans une configuration) montrant le principal défi du thème et pointant justement sur Vénus, la planète du cœur. C’est ce qui est en jeu. Cette configuration nous montre l’importance de dépasser la peur de la solitude pour oser se démarquer et défendre les valeurs qui nous tiennent à cœur. Si tel n’est pas le cas, cela va générer beaucoup de colère, de frustrations, de conflits, ouverts ou sous-jacents et/ou une compensation en laissant libre cours à nos désirs (Jupiter conjoint à la Lune Noire en Lion : excès en tous genre, attention aux crises de foie !). Par exemple, le fait de s’obliger à faire des tas de cadeaux et/ou à vivre Noël en famille, pour faire plaisir, etc… nous pousse à nous renier et au fond de nous, nous ne sommes pas content, ce qui ne peut en aucun cas permettre de vivre un Noël profond et harmonieux ... (Lune carrée Vénus = obligation familiales, attachement au passé et Vénus carrée à Uranus = empêchant de se sentir libre). Il ne s’agit aucunement de rejeter notre entourage proche (famille…) mais tout simplement d’être en accord avec nous-même en acceptant de lâcher un comportement relationnel qui nous sécurise et nous fige dans des habitudes et obligations qui ne nous conviennent pas.

Sinon, cela nous maintient dans l’inauthenticité qui nous empêche de donner véritablement de nous-mêmes, de partager dans le respect de la différence de chacun, la liberté et la joie (Vénus conjointe à Pluton en Capricorne = comportement relationnel basé sur une sécurité extérieure carré à Uranus/Liberté). Nous pouvons puiser une motivation à changer d’attitude dans le fait de comprendre que ce comportement génère de la colère qui est aux antipodes de l’amour que nous recherchons…

 

En revanche, si nous nous donnons les moyens d’agir ce que nous voulons vraiment, nous pourrons à la fois vivre le grand potentiel de cette fête sacrée qui s’adresse au cœur et capter des impulsions qui nous ouvrirons à un beau futur, symbolisé par la naissance de l’enfant durant cette période hivernale. En choisissant de relever le défi que nous propose le carré Uranus-Pluton, nous choisissons d’accueillir dans la crèche de notre coeur de nouvelles valeurs essentielles pour bâtir l’avenir (Vénus sextil à Neptune : se donner les moyen de vivre un Noël sacré pour faire descendre les forces du cœur, Mars en Verseau sextil à Uranus et trigone à la Lune : action en accord avec ce que percevons intérieurement, ouverture à des impulsions du futur).

 

Voici le Symbole très significatif du point réflexe du T Carré en Cancer ainsi que son interprétation : « Des oiseaux sauvages recouvrent leur nid de plumes » : Ce symbole demande de construire en soi un lieu d’accueil pour abriter de nouvelles valeurs spirituelles en germe. Elles viennent au jour dans l’oisillon prêt à prendre son envol vers des contrées inexplorées. Appel à faire à un travail de pionner ».

 

 (**) Pour plus de d’approfondissement ou mise en pratique en lien avec l’hiver et Noël : livre « Natura ou les secrets de la nature » de Pierre Lassalle

 

Par Sylvianne Attard et Véronique Agranier - Astrologues

 

 

LE RETOUR DES NOEUDS DE LA FRANCE

 

La France (thème du 6 octobre 1958) a vécu son retour des Nœuds le 27 juillet dernier. Cela représente un alignement sur sa mission au sein de l’humanité. L’influence de cet aspect se fera sentir jusqu’à la fin de l’année. C’est l’opportunité pour chacun de nous de saisir pourquoi nous habitons en France, que l’on soit français ou pas.

Ce thème montre une grande quête relationnelle, d’équilibre, de partage et d’amour (Balançoire = quête relationnelle) qui va pouvoir se vivre à travers une transformation de notre sens des valeurs.

L’amas planétaire en Lion (Lune-Lune Noire-Soleil-Jupiter = insécurité à dépasser pour harmoniser les forces masculines/individualisation-créativité et féminines/relations en soi) demande de dépasser une insécurité poussant à s’accrocher à des attitudes du passé devenant destructrices et génératrices de conflits. Tant qu’on s’y attache, cela génère de la méfiance et des relations de pouvoir où l’on peut chercher consciemment ou inconsciemment à se servir des autres pour obtenir ce que l’on veut (Vénus opposée à Pluton formant un T carré cardinal sur Uranus en VIII en Bélier). Cette attitude entretient l’inauthenticité dans les relations, avec la tendance à se cacher derrière un masque pour séduire ou arriver à ses fins. Cela montre une peur d’être différent et d’oser clairement dire ce que l’on veut ou ne veut pas. Cela rend toute forme de relation difficile (Lune Noire en Lion = inauthenticité conjointe à la Lune : le masque).

Il faut rester vigilant dans la communication pour ne pas se fermer au point de vue d’autrui en cherchant systématiquement à avoir raison (pas de planètes en air et Mercure carré à Uranus).

La solution est de régénérer l’image que l’on a de soi pour saisir sa vraie identité au-delà du masque et identifier précisément ce que l’on veut, ce qui est essentiel pour soi. Seul cet effort d’individualisation peut libérer les puissantes forces créatrices montrées par ce stellium en Lion. Cependant cela demande forcément du courage, tout d’abord pour se questionner et ensuite pour s’affirmer face aux autres (Lune Noire en Lion et Soleil carré Mars = test de courage). 

C’est la liberté qu’il est essentiel de conquérir au niveau relationnel afin de collaborer harmonieusement et joyeusement. C’est ce qui va permettre de s’ouvrir ensuite à la différence de l’autre sans se sentir en danger et conduira à un partage plus harmonieux faisant apparaître une vraie complémentarité (Vénus carrée à Uranus = quête de liberté au sein de la relation et d’ouverture aux différences).

Le Nœud Nord en Balance montre qu’il est essentiel de mettre les valeurs éthiques et humaines au centre telles la confiance, l’écoute, la sincérité, le respect. C’est de cette manière que les actions entreprises seront fructueuses et créatrices (Venus maître du Nœud Nord en Cancer au MC dans la pyramide en eau = puissance de manifestation dans le monde grâce aux forces d’amour ; Mars trigone = action qui donne des fruits si elle est au service d’un idéal).

A partir du moment où nous choisissons d’élever nos valeurs, alors ce thème montre une capacité à prendre du recul, de la hauteur pour comprendre le sens de ce que nous vivons. Nous pouvons retrouver une écoute du cœur au-delà des blessures relationnelles, des émotions négatives et des peurs afin d’être fidèles à nos vraies valeurs. Ce processus peut nous aider à harmoniser nos relations, à agir en étant plus en accord avec nous-mêmes et à libérer ainsi une créativité qui donnera de beaux fruits. (Cerf-volant = créativité, en eau avec Vénus trigone à Saturne = fidélité à son cœur et  à Neptune = harmonie et profondeur dans les relations)    Cette période nous incite à nous tourner vers les autres en donnant le meilleur de nous-mêmes pour collaborer afin d’apporter ensemble nos richesses dans un monde qui en a tant besoin et y créer de grandes choses (Stellium en XI et Venus en Cancer).

 

COMPARAISON AVEC LE THEME DE LA FRANCE

L’opposition Soleil-Lune Noire du thème de la France, devient une conjonction Soleil-Lune Noire dans le thème du retour des Nœuds. C’est une opportunité de prendre conscience du fait que les difficultés relationnelle, qui nous sont renvoyées en miroir, et qui nous donnent parfois envie de fuir la confrontation, sont en partie causées par la peur d’oser être différent et de s’exprimer. Si nous profitons de cette période pour le guérir, nous pouvons tous passer un cap.

Le Nœud Sud du ciel transite la Lune Noire du thème de la France. Cela nous confronte à nos peurs relationnelles non réglées générant des refus qui peuvent se manifester de différentes manières en fonction de chacun : rébellion, lâcheté, soumission ou tendance à exercer une autorité sur autrui car on ne veut pas penser et assumer ses choix. C’est le moment d’oser le voir en face et de cesser de reprocher aux autres nos propres manquements pour avoir le courage de devenir davantage nous-mêmes. C’est ce qui nous permettra de vivre ce à quoi nous aspirons au plus profond de nous en habitant en France, de belles relations sincères et profondes.

 

Sylvianne Attard et Véronique Agranier - Astrologues

 

 

LE CARRE URANUS-PLUTON DU 21 AVRIL 2014 - L'ECLIPSE LUNAIRE ET L'ECLIPSE SOLAIRE

 

Voici le 5ème gong sonnant l’appel à une transformation profonde de notre vision de la vie, des habitudes et comportements qui ne sont pas en accord avec nos aspirations profondes. Les 6ème et 7ème gongs sonneront pour continuer ce processus les 15 décembre 2014 et le 17 mars 2015.

Quel message nous délivre ce 5ème carré Uranus-Pluton ? Il s’effectue juste après la période de Pâques qui est une fête spirituelle très puissante pour se reconnecter à notre vérité intérieure. Il nous invite à manifester nos prises de conscience jusque dans nos actes.

Le thème de ce 5ème carré est très visuel astrologiquement parlant. La disposition des planètes autour du zodiaque forme un seau. Le seau nous demande de reconnaître nos richesses intérieures afin de les répandre dans le monde pour contribuer à la transformation des valeurs de notre société. La planète hanse de ce modèle, Jupiter en Cancer, souligne l’importance de se donner des buts précis afin de canaliser la puissante énergie de ce thème dans un sens créateur.  En effet, sans buts on risque de tourner en rond dans le carcan du matérialisme qui étouffe notre véritable individualité. Cela est montré par le grand carré qui alourdit le seau.

On peut se sentir enfermé dans une vision négative de l’incarnation, comme coincé entre quatre murs qui ont pour nom :

  • l’individualisme (Uranus en Bélier carré à Pluton en Capricorne) : « Il faut lutter pour vivre. C’est moi ou l’autre».
  • l’irrespect ou l’agressivité relationnelle avec (Mars en Balance carré à Jupiter en Cancer = irrespect ou carré à Pluton = agressivité) : « L’homme est un loup pour l’homme »
  • l’insécurité matérielle et l’attachement au passé (Lune conjointe à Pluton en Capricorne carrée à Mercure) : « Sans fric t’es mort et tu vas vivre sous les ponts ! »
  • le conformisme, l’adhésion à la conscience collective (Jupiter en Cancer carré à Uranus) : « Il faut être comme tout le monde »

Rester prisonniers de ces quatre murs nous fait passer de l’activisme, action sans cœur, à l’inertie, car on a l’impression que rien ne marche, ce qui génère de la désespérance : « Je n’arrive à rien ! » « Je suis nul ! » (Lune Noire en Lion = découragement, mauvaise image de soi).

Comment sortir de cette prison ? Le meilleur moyen est d’élever notre pensée vers des valeurs essentielles afin de trouver un but qui nous fait vibrer et qui nous motive à nous dépasser quelques soient les circonstances. En effet, en levant la tête, on se rend compte que cette prison n’a pas de toit ! Jupiter en Cancer représentant l’anse du seau (le but, la motivation du thème) nous invite à dépasser nos limites et changer notre regard sur la vie et sur les autres. En nous concentrant sur les buts de notre cœur avec persévérance, en ayant confiance en la bienveillance de notre destinée, nous pouvons alors libérer et manifester le puissant potentiel créateur montré par ce thème.

En effet, dans le seau, il y a aussi un cerf volant qui est une configuration porteuse d’un grand potentiel créateur. Ce cerf volant nous ouvre la porte d’un futur meilleur qu’il est possible de construire dès maintenant. Il s’appuie sur les valeurs de l’amour car ce sont elles qui vont stimuler notre plus belle créativité. Plusieurs clés nous aident à la révéler :

  • ouvrir son cœur grâce au pardon, la compassion (Vénus conjointe à Chiron en Poisson, Soleil en Taureau sextil à Neptune en Poissons) : « Savoir aimer sans rien attendre en retour »
  • définir ses valeurs essentielles et se dépasser pour les réaliser  (Saturne en Scorpion trigone à Vénus en Poissons) : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » Gandhi ; « J’aime celui qui rêve l’impossible » Goethe
  •  libérer les forces d’émerveillement et les qualités du féminin pour voir la vie avec davantage de confiance et de bienveillance (Jupiter en Cancer trigone à Saturne en Poissons) : « Tout est possible » ; « L’essentiel est invisible avec les yeux, on ne voit bien qu’avec le cœur » St Exupéry

Ce 5ème gong nous invite à exprimer avant tout l’amour que l’on porte en soi, à le mettre au centre de notre vie afin de contribuer à mettre les germes d’une humanité plus fraternelle.

Voici le Symbole égyptien de Jupiter en Cancer, la dominante du thème : « Dans un ciel serein, une magnifique étoile éclaire un parterre de fleurs auprès desquelles un agneau couché porte une couronne ornée aussi d’une étoile. » C’est en élevant notre pensée vers des valeurs éternelles, des idéaux tels que l’Amour, la Liberté, la Vérité, la Créativité, etc… et/ou des Vertus comme la Sincérité, la Tempérance, la Persévérance, etc… que nous allons trouver la force de dépasser les obstacles en restant fidèle à notre cœur. 

  

L’ECLIPSE LUNAIRE DU 15 AVRIL 2014

Cette éclipse aura lieu environ une semaine avant le 5ème gong. Elle nous propose un défi lié à la pensée et à la concentration. En effet, nous risquons de fuir dans des rêves ou de nous laisser aller à des pensées négatives. Dans cette période, on peut se laisser facilement prendre une négativité liée à des attentes insatisfaites, générées des conflits et/ou des blessures relationnelles non résolues.

Le défi est de rester vigilant face à ce risque et de résister à cette spirale qui tire vers le bas (le grand carré ou croix cosmique = tourner en rond dans des pensées négatives et émotions négatives). Pour cela, nous concentrer sur le bien, par exemple sur un sujet ou projet qui nous donne la force de prendre de la hauteur. On peut aussi éprouver le besoin d’entamer un processus de pardon, pour guérir des situations douloureuses du passé. Cela permettra d’ouvrir davantage notre cœur et de vivre une véritable renaissance (Vénus conjoint à Neptune et Chiron en Poissons issue de du grand carré).

L’ECLIPSE SOLAIRE DU 29 AVRIL 2014

Cette éclipse suivra le 5ème gong. Elle viendra nous tester sur notre capacité à rester fidèles à nos buts, à nos compréhensions et aux transformations que nous aurons amorcées. Elle nous pousse à aller jusqu’au bout de ce que nous avons choisi sans nous laisser dévier par des émotions négatives qui pourraient nous décourager et nous faire renoncer (configuration bateau = demande de maîtrise émotionnelle). En persévérant, nous pourrons libérer une plus grande force et manifester une créativité d’autant plus rayonnante (grand carré = puissance de manifestation si on sait rester en équilibre).

Si vous souhaitez approfondir la dimension du pardon et découvrir des textes inspirants sur de grands idéaux tels que l’Amour, la Liberté, la Beauté, la Créativité, etc… nous vous conseillons : L’Héroïsme de l’Amour de  Pierre et Céline Lassalle aux Edititions Terre de Lumière.

Voici également le lien d'une belle vidéo d'Urania Love sur "Le Pardon, une clé d'Amour : texte poétique et dynamique"  https://www.youtube.com/watch?v=z-r8VB3vpPQ&hd=1

 

 

lLE CARRE URANUS PLUTON DU 1ER NOVEMBRE 2013

Le 1er Novembre, fête de la Toussaint (tous les Saints), le carré Uranus à Pluton se produit pour

la quatrième fois et occupe le point central d’une série de sept carrés exacts. Les trois précédents

avaient pour but de créer un état de crise intérieure pour nous mettreface aux transformations à

apporter dans notre vie et faire remonter l’essentiel : quelles

sont les vraies valeurs pour lesquelles nous avons envie de nous dépasser ?

Ce quatrième carré nous demande un changement de vie radical. Ceci est d’autant plus fort avec la présence de plusieurs planètes en Scorpion, signe de la transformation et du changement, vers lequel toute l’énergie du thème semble converger.

 Dans le thème de l’événement, nous observons une configuration planétaire de type « bateau » signifiant que cette période est particulièrement favorable pour faire émerger des potentiels et qualités essentielles de notre être profond que nous pouvons révéler au-delà des circonstances extérieures

L’amas de planètes en Scorpion se fait avec la conjonction Soleil-Mercure-Saturne au Nœud Nord. Cela représente une possibilité de prendre du recul par rapport aux circonstances de notre vie extérieure (Saturne) pour mieux définir profondément en nous (Mercure rétrograde) ce que veut notre cœur (Soleil). Quelles sont nos vraies aspirations (Nœud Nord) ? Cet appel est très fort (Soleil trigone à Neptune) et peut réveiller une détermination à agir dans ce sens (Mars trigone à Pluton).

Cet amas planétaire étant soutenu par des aspects harmonieux puissants, l’appel a toutes les chances de se frayer un chemin vers notre conscience pour être entendu (Soleil trigone Neptune écoute intérieure, ressenti du cœur).

C’est une invitation à aligner notre vie sur nos aspirations profondes afin qu’elles puissent être concrétisées et offertes à un monde qui en a cruellement besoin.

La configuration du « T-carré sur Pluton » montre que pour relever ce défi, il est nécessaire de remettre en question les valeurs de notre société qui prône surtout l’uniformité (Lune Noire en Cancer), le profit égoïste et le consumérisme à outrance. Ces valeurs empêchent le développement des idéaux élevés et favorisent surtout l’individualisme, l’insécurité et globalement la destruction de la planète et de l’avenir de l’être humain (grand carré avec Pluton en Capricorne, Uranus en Bélier et Lune en Balance).

Ce défi demande de dépasser notre peur d’être différent et d’utiliser notre libre-arbitre pour décider de notre vie par nous-même sans nous laisser influencer. On risque d’être confrontés à de fortes déstabilisations relationnelles (peur, insécurité, colère) qui peuvent nous empêcher de nous affirmer (boomerang sur Uranus/différence, liberté, opposé à la Lune Balance/émotions liées au domaine relationnel et T-carré cardinal/agressivité).

La tentation serait de rester dans sa bulle, de rêver sa vie et de se laisser porter par un fonctionnement du monde qui n’est pas en accord avec nos aspirations profondes, ou bien d’y aller en force en risquant de tuer dans l’oeuf les nouvelles impulsions qui veulent émerger (lune Noire Cancer).

Ce carré Uranus-Pluton nous met face à nous même : qu’est-ce que je veux ? Est-ce que je me laisse porter et je fais semblant que tout va bien ? Est-ce que je m’enfonce dans un activisme et un consumérisme encore plus destructeur ? Ou est-ce que j’accepte de suivre mes aspirations et de changer certaines habitudes pour adopter un mode de vie davantage en accord avec ma vraie nature ?

Ce thème nous montre la possibilité de nous appuyer sur notre force de compassion pour nous laisser toucher par l’état du monde, nous tourner vers autrui en exprimant un potentiel que l’on porte en soi et que l’on souhaite révéler et offrir au autres. Ce but réveille un enthousiasme, une envie d’agir, d’aller de l’avant (Locomotive Jupiter Cancer : compassion, héroïsme, dépassement de soi) et de concrétiser (trigone à Saturne).

C’est une invitation à élargir nos horizons pour voir en face l’état du monde et de la nature. Au lieu d’attendre que la société nous sauve et nous prenne en charge, que peut-on lui apporter ? En quoi, chacun à notre niveau, peut-on contribuer à construire le monde dans lequel nous voulons vivre ?

Il est essentiel de se trouver un but qui nous motive et réveille notre espérance en le futur, sinon cela génère au contraire beaucoup d’instabilité ou la tentation de compenser notre mal être par la satisfaction de désirs extérieurs qui nous éloignent des valeurs essentielles de notre cœur (Vénus inaspectée en Sagittaire).

Ce but doit être clairement défini pour être agi avec sagesse. Cela demande organisation, rigueur et discipline (Mars en Vierge super dominante du thème) qui renforcent notre détermination à agir et à faire face aux aléas avec courage, évitant ainsi de nous laisser dévier ou de nous battre contre des moulins à vents (Mars opposé à Neptune). 

Redéfinir les buts de notre vie et régénérer nos bases par rapport à ce que l’on veut vraiment demande d’accepter de changer certaines habitudes de comportement pour rester fidèle à notre cœur. Cela amène alors une plus grande fluidité permettant de trouver un juste milieu entre la fuite ou passivité et la rigidité ou manque de disponibilité (Mars opposé Neptune). C’est en agissant nos choix et nos nouvelles impulsions jusqu’au bout qu’une transformation réelle est possible, se répercutant aussi au niveau relationnel. Cela se traduira notamment par une communication plus profonde et respectueuse des différences de chacun (configuration bateau/fluidité relationnelle)

Les planètes féminines étant stressées dans le thème, cela évoque des forces féminines déviées ou refoulées qui deviennent alors négatives. Notamment l’influençabilité : on se laisse diriger ou dissuader par les autres car on est trop en quête d’une fausse harmonie. C’est une invitation, surtout pour les femmes, à se poser des questions sur les qualités féminines qui manquent tellement à notre société, comme l’écoute, l’accueil, la douceur (Lune en Balance). Quelle image en ont-elles ? Quelle valeur leur donnent-elles ? Ce carré Uranus/Pluton est une invitation à exprimer un féminin plus vrai, à la fois dynamique et profond, alliant la force et la douceur (Mars dominante/force et l’eau en élément dominant/féminin).

En agissant les choix de notre coeur jusqu’au bout, cela donne la possibilité de libérer une grande puissance de transformation et de régénération de notre être qui ouvrira la porte à des opportunités inattendues (bateau/opportunité, ouverture).

Le Symbole sabian de Jupiter en Cancer (21° Cancer) qui mène le thème (modèle locomotive) nous donne une image synthétisant le message de ce quatrième carré Uranus/Pluton « Une cantatrice fait assaut de virtuosité pendant un opéra ». Cela confirme l’importance de s’impliquer à concrétiser ce que l’on ressent profondément afin d’offrir le meilleur de soi au monde.

 

L’interprétation de ce carré Uranus/Pluton est indissociable de celle de l’éclipse solaire qui a lieu le 3 novembre (la Lune occulte le Soleil/risque de perte de conscience).

Attention à ne pas nous laisser dévier, déprimer par des croyances négatives ou des circonstances qui peuvent être décourageantes. Il est nécessaire de ne pas nous laisser dévier par les doutes risquant de nous faire oublier nos engagements. Le piège est de nous dévaloriser en mettant l’aspect matériel en premier au détriment des valeurs essentielles de notre être. Cela demande de redoubler de vigilance pour rester fidèle à notre cœur...

 

Ecrit par deux astrologues : Sylvianne Attard,  et Véronique Agranier (site astrologieetrevelationdesoi.fr)

 

Pour mieux comprendre le fonctionnement de notre société de consommation et ses pièges : 

Et la totalité d'un dossier passionnant sur le site : http://www.pierre-lassalle.org/matrice
Sylvianne Attard et Véronique Agranier
Mars en Balance : le guerrier au service de l’Amour !

 

Depuis le  7  décembre  2013  et  jusqu’au  26 juillet  2014,  Mars, la planète  de  l’action,  de l’initiative, de  l’affirmation  de  soi et  de l’héroïsme, séjourne en  Balance, signe de l’amour, l’harmonie, l’équilibre, mais aussi du combat pour les valeurs éthiques. Le sens profond de ce long séjour en Balance de presque sept mois, -alors qu’habituellement  Mars reste seulement quelques semaines dans un signe lors de son parcours dans le zodiaque- mérite d’être éclairé…

 

En janvier, nous venons de vivre un événement notable où Vénus, la planète de l’Amour effectuait une boucle, comme une danse, autour du Soleil en Capricorne dont l’influence a duré quarante jours, du 21 décembre 2013 au 31 janvier 2014. Pendant ces quarante jours, Vénus était donc à l’honneur dans le signe du Capricorne où elle nous invitait à tirer des leçons de notre vécu relationnel afin de nous aider à être plus nous-mêmes dans ce domaine.

Or Mars en Balance se trouve justement dans le signe de la Balance qui est le domicile de Vénus ! Mars, représente le guerrier en nous -que l’on soit un homme ou une femme ! Il est invite à mettre sa force de combattant et son potentiel d’action au service des valeurs vénusiennes de l’amour et du partage…

 

On peut donc en tirer la conclusion suivante : ce que nous avons vécu pendant la période de la Boucle de Vénus, et ce que nous en avons retiré comme compréhensions essentielles, est une base sur laquelle nous pouvons nous appuyer afin de mieux collaborer avec autrui.

Cependant, notre guerrier intérieur aura encore besoin de prouver sa vaillance pour être sacré véritablement chevalier de l’amour ! Il est invité à entamer un parcours initiatique sur 7 mois. Cela se traduit dans le ciel par un grand carré rouge (croix cosmique cardinale) qui durera jusqu’à la fin juillet. Le grand carré rouge est une configuration à « haute tension » avec des pièges à éviter tels que l’impulsivité, l’activisme, l’agressivité, l’inertie, mais qui représente aussi un fort potentiel créateur à exprimer, lorsque ces tests seront surmontés !

 

Nous sommes actuellement dans une période de choix essentiel à faire. Or le piège de Mars en Balance est l’hésitation : « J’y vais ou j’y vais pas ? ». Ce n’est pas digne d’un (ou d’une) guerrier(e) au grand cœur !

Le bon côté est de chercher à faire des choix justes en pesant le pour et le contre, mais le mauvais côté est de rester dans l’hésitation, de tergiverser. Or très souvent, si nous regardons de plus près, cette difficulté à faire des choix est liée à l’envie d’agir pour plaire à autrui, pour être aimé, pour séduire. A ce moment là, nous n’agissons pas avec notre cœur, mais en fonction de l’autre parce que nous attendons quelque chose en contrepartie. Et si l’autre ne comble pas notre attente nous pouvons nous mettre en colère, ce qui crée inévitablement des conflits. De plus, l’hésitation bloque l’expression de Mars, donc notre énergie, qui peut facilement devenir agressive, voire explosive dans le contexte actuel.

Mars en Balance signifie que notre guerrier intérieur doit apprendre à tenir davantage compte des autres dans sa manière d’agir, mais sans s’y perdre non plus, et c’est là où réside le réel défi d’équilibre. En positif, cela révèlera alors notre capacité d’agir d’une manière morale, selon une éthique vivante que nous avons construite grâce à notre propre questionnement, permettant de trouver ce qui est juste à la fois pour nous et pour les autres.

 

Pour en arriver là, et améliorer la qualité de nos relations en les rendant plus vraies et plus profondes, Mars en Balance nous montre que nous avons besoin aussi d’accepter de nous ouvrir aux différents points de vue grâce à la confrontation directe avec autrui. Il est donc important de préférer le dialogue réel aux modes de communications virtuels comme les textos, téléphones portables et mails induisant souvent des incompréhensions. Si nous avons quelque chose d’important à nous dire, Mars nous demande d’avoir le courage d’oser le faire en face sans chercher à nous cacher derrière un media quelconque.

 

Afin que la vraie communication devienne une action dans laquelle nous communions… dans la joie et l’espérance fraternelle

 

Sylvianne Attard et Véronique Agranier - Astrologues